Ascoval : British Steel placée en liquidation

Le repreneur de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), British Steel, a été placé en liquidation, mercredi 22 mai.Les explications du journaliste Arnaud Comte, en duplex sur place.

FRANCE 3

Le groupe sidérurgiste British Steel, repreneur de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), a été placé en liquidation, mercredi 22 mai. Y aura-t-il des conséquences pour les salariés français ? "Évidemment, après cette annonce, c'est la question que tout le monde se pose au Royaume-Uni, et surtout en France. Les salariés d'Ascoval sont potentiellement concernés, puisque British Steel a racheté Ascoval", explique le journaliste Arnaud Comte, en duplex sur place.   

La filiale britannique seule menacée ? 

"British Steel a tenté, depuis plusieurs semaines, d'entériner un plan de sauvegarde avec le gouvernement britannique. British Steel était à la recherche de 35 millions d'euros. Mardi soir, les discussions étaient dans l'impasse. Mercredi 22 mai au matin, les autorités britanniques ont donc déclaré British Steel en faillite, avec 5 000 emplois sur le territoire britannique qui vont donc disparaître, potentiellement même 20 000 avec les emplois indirects", ajoute-t-il.  

"Mais il y aurait des nouvelles rassurantes, puisque selon certaines sources à Bercy, Ascoval ne serait pas concerné, puisque seule la filiale britannique serait concernée par cette faillite. C'est un fonds d'investissement qui détient British Steel, c'est le même qui détient Ascoval. L'information est à prendre avec des précautions. On attend une confirmation officielle pour rassurer les salariés français dans la journée", conclut Arnaud Comte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés de l\'usine Ascoval de Saint-Saulve (Nord), le 19 décembre 2018.
Des salariés de l'usine Ascoval de Saint-Saulve (Nord), le 19 décembre 2018. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)