Cet article date de plus de sept ans.

Antibes : trois tortues nées en captivité remises partiellement en liberté

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Antibes : trois tortues nées en captivité remises partiellement en liberté
Antibes : trois tortues nées en captivité remises partiellement en liberté Antibes : trois tortues nées en captivité remises partiellement en liberté (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

L'expérience scientifique doit déterminer s'il est possible de repeupler les mers de cette espèce en voie de disparition grâce à des tortues nées en captivité.

Au Cap d'Antibes (Alpes-Maritimes), des tortues nées dans des aquariums ont été mises à l'eau en mer. Il s'agit là d'une expérience scientifique à laquelle le public a été convié. C'est un petit bout de Méditerranée, un coin de grande bleue clôturé comme un grand pré. C'est ici que Rose, Couette et Boule, trois tortues nées en captivité, vont essayer d'apprendre la liberté. 

Des pionnières

L'opération organisée par la fondation Marineland se fait sous haute protection. "Notre idée, c'est de pouvoir dire si ces animaux qui sont nés en aquarium sont capables ou pas, de pouvoir s'adapter de par eux-mêmes au milieu naturel", explique Sidonie Catteau, responsable des tortues. La tortue marine de Méditerranée est une espèce menacée par la pollution surtout. Cette expérience de six semaines est la première étape pour savoir si une réintroduction est possible. Premier enjeu pour elles : apprendre à chasser. De leur performance dépend l'espèce des tortues. Nées en captivité, elles pourront peut-être continuer leur route vers le large.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.