Vidéo "Quand tu fais du vélo, tu te sens libre" : dans les coulisses de la "bikelife"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Ils se retrouvent par dizaines pour rouler dans Paris. Des vélos modifiés, des figures d'acrobates à deux roues, de la solidarité et beaucoup de passion... Bienvenue dans la "bikelife".
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Ils se retrouvent par dizaines pour rouler dans Paris. Des vélos modifiés, des figures d'acrobates à deux roues, de la solidarité et beaucoup de passion... Bienvenue dans la "bikelife".

"En vrai, c'est un mélange de tourisme, tu kiffes ta life. Et je sais pas, quand tu fais du vélo tu te sens libre." Brut a rencontré des bikers. Leur passion : rouler dans Paris avec des vélos modifiés tout en faisant des figures. Pouvant parfois être plus d'une centaine à rouler dans la ville, leur mot d'ordre est simple : "Venez comme vous êtes." "T'es connecté à la route un peu. T'es vraiment en symbiose. Le vélo, il fait partie de toi. C'est le vélo à l'état pur. Y a pas de freins. Une chaîne, des roues, un câble, un guidon", détaille l'un d'eux.

Rester prudent

Malgré la soif d'adrénaline qui anime ces jeunes, ces derniers sont conscients du danger. "C'est important de tomber. Ça redescend les pieds sur terre. Sinon tu restes trop en haut et c'est n'importe quoi. Tu te mets à faire des dingueries", raconte un adepte de la "bikelife".

Et quid de la police ? "Ils aiment bien ce qu'on fait. Il y en a même un qui est très sympa avec nous, il se reconnaitra, "roue arrière" tout ça. Et franchement, en vrai de vrai non. On est plutôt calmes. Il y en a même qui nous encouragent", répond un biker.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.