Vacances d'été : les colonies en manque d'animateurs pour la saison estivale

Publié
Vacances d'été : les colonies en manque d'animateurs pour la saison estivale
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Ricottier, B.Six, A.Richier, L.de Pavant, R.Chapelard, France 3 Régions, N.Sadok - France 2
France Télévisions

Alors que les vacances d'été débutent, certaines colonies et centre aérés s'inquiètent d'un manque cruel d'animateurs. En cause, la crise sanitaire, ainsi que des salaires très bas. Certaines villes se voient obligées d'annuler des séjours.

Sans animateurs, pas de colonies de vacances. Cet été, ils sont une denrée rare. Certains centres de loisirs ont même dû réduire leur capacité d'accueil. À Carros, dans les Alpes-Maritimes, de nombreuses familles n'ont pas pu inscrire leurs enfants durant les vacances, faute d'animateurs pour les encadrer. "Nous ne trouvons pas de bras (…) parce qu'il y a deux ans, ces gens-là n'ont pas été formés, puisque tous les organismes de formation ont été arrêtés", explique Yannick Bernard, maire (DVD) de Carros (Alpes-Maritimes). 

Un salaire peu attractif 

Pour tous les jeunes qui souhaitaient se former à l'animation au cours des deux dernières années, les stages ont lieu en ce moment. Le métier d'animateur semble par ailleurs faire de moins en moins rêver. La formation, bien que subventionnée, coûte entre 1 000 et 1 100 euros, pour un salaire peu attractif d'environ 1 500 euros brut par mois. Pour attirer des candidats, certains augmentent la rémunération. La mairie de Biache-Saint-Vaast (Pas-de-Calais ) propose ainsi 17% de salaire supplémentaire pour tous ses animateurs, et des primes selon le profil et les activités. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.