Tourisme : sur le dos du dragon de Calais

Après neuf mois de préparation, les premiers passagers ont pu monter sur le dos du dragon de Calais (Pas-de-Calais), un automate plus vrai que nature de plus de 10 m de haut. 

france 3

La bête est sur le point de se réveiller. Ça tombe bien, puisque le public ne peut plus attendre. Cela fait neuf mois qu'il trépigne d'impatience à l'idée de se balader à dos de dragon. "Il est magnifique ce dragon ! Toutes ces personnes qui travaillent, qui ont donné tout leur temps et leur énergie pour nous faire vivre quelque chose de magique...", s'extasie une femme. Après s'être étiré, le dragon-robot de 10 m de haut s'élance le long de la côte. Face à une telle prouesse technique, les plus grands redeviennent petits.

Opération séduction réussie

Au bout de la balade, retour sur la terre ferme. Le tour de magie a pris et le public est ravi. "C'est formidable, c'est très bien, c'est super comme expérience", confie une touriste visiblement conquise. En 2022, la famille s'agrandit : deux varans rejoignent la Compagnie du Dragon, à l'origine du projet. Opération séduction réussie pour la ville de Calais. Suffisamment pour en attendre des retombées économiques ? Trop tôt pour le dire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les acteurs de la compagnie \"La Machine\" s\'entraînent le 25 octobre 2019, à une semaine du coup d\'envoi du spectacle \"Le Dragon de Calais\".
Les acteurs de la compagnie "La Machine" s'entraînent le 25 octobre 2019, à une semaine du coup d'envoi du spectacle "Le Dragon de Calais". (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)