Rebond épidémique : des vacances chamboulées ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Rebond épidémique : des vacances chamboulées ?
FRANCE 2
Article rédigé par
A-G. Dolz, L. Monfort, E. Sizarols, I. Delion, A. Paillasse, F. Fontaine - France 2
France Télévisions

Les Français qui ont fait le choix de voyager dans l’Union européenne s’interrogent face ​au rebond épidémique ​de l'épidémie de Covid-19. Seront-ils indemnisés des frais engagés pour leur séjour ?

Et si les vacances tombaient à l’eau cet été ? L’ombre du variant Delta plane sur l’Europe. Malte a d’ores et déjà fermé ses frontières aux touristes non-vaccinés, et la situation sanitaire se dégrade en Espagne et au Portugal. Des vacanciers français s’apprêtent à s’envoler pour Lisbonne, à Orly (Val-de-Marne). Le couvre-feu y a été rétabli, mais ils comptent bien profiter de leur été. "On est vaccinés, deux doses, et on a fait les tests, donc pas de crainte", explique l’une d’eux.

Les billets low-cost ne sont pas annulables

Les voyageurs se détournent de certaines destinations. Les consultations en ligne pour des séjours au Portugal ont chuté de 38%. "Nous étions sur une bonne, voire excellente dynamique, mais depuis quelques jours, ce qu’on constate, c’est que la courbe fléchit", précise Raouf Benslimane, PDG de ÔVoyages. Si le séjour est déjà réservé, la peur du Covid-19 ne justifie pas d’annuler son voyage. Les compagnies traditionnelles remboursent, en général, sans frais, mais les billets d’avion low-cost ne sont pas annulables, sauf assurance spéciale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.