Cet article date de plus de deux ans.

Pass sanitaire : un contrôle qui vire au casse-tête

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Pass sanitaire : un contrôle qui vire au casse-tête
Pass sanitaire : un contrôle qui vire au casse-tête Pass sanitaire : un contrôle qui vire au casse-tête (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - N. Coadou, B. Parayre
France Télévisions

Dès mercredi 21 juillet, le pass sanitaire sera exigé pour les lieux de loisirs accueillant plus de 50 personnes. Mais dans certains endroits, comme les campings ou les piscines, les règles sont encore floues.  

Pour rentrer dans une salle de sport, il faudra bientôt, en plus d'une carte d'adhérent, montrer son pass sanitaire. Patrick Mazerot, président des salles de sport L'Appart Fitness, sensibilise donc son personnel dans un de ses établissements sur la nouvelle façon d'accueillir les clients. La mise en œuvre est encore un peu floue, mais il y a déjà une certitude : il va falloir plus de monde aux entrées. "En plus de notre contrôle d'accès clients, [il y aura] un contrôle technique sur le pass sanitaire, identifier les personnes", indique Patrick Mazerot.      

Une situation délicate dans les piscines     

Les piscines sont également concernées par cette obligation. À Bron, près de Lyon (Rhône), un contrôle des réservations a déjà été mis en place à l'entrée du centre nautique. La vérification du pass sanitaire se fera dans la foulée. La situation pourra être plus compliquée dans les piscines des lieux de vacances, comme les campings. À Saint-Astier, en Dordogne, le responsable d'un camping a décidé de n'accepter que les personnes disposant du pass sanitaire. Ces dernières seront contrôlées une seule fois, au début de leur séjour. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.