Pass sanitaire : les restaurateurs s’organisent pour les contrôles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pass sanitaire : les restaurateurs s’organisent pour les contrôles
France 2
Article rédigé par
G. de Florival, M.-C. Delouvrié, T. Cuny, F. Daireaux, D. Breysse, A. Exposito, M. Le Rue, France 3 Belfort - France 2
France Télévisions

Lundi 9 août, sauf avis contraire du Conseil constitutionnel, le pass sanitaire sera étendu aux trains, bars et restaurants notamment. Alors, qui sera chargé de contrôler les justificatifs et de quelle façon ? 

En France, un nouveau réflexe deviendra bientôt systématique dans les restaurants et bars pour les clients. À compter du 9 août, sous réserve de validation par le Conseil constitutionnel, il faudra présenter son pass sanitaire pour pouvoir entrer dans ces établissements. Alors, à chacun sa méthode pour organiser les contrôles. À La Roche-sur-Yon (Vendée), deux retraités ont répondu à l’appel à l’aide d’un restaurateur. Ce sont eux qui s’occuperont de vérifier la validité des passes sanitaires. 

Un appel à l’aide

Pour ce gérant, qui peine déjà à recruter du personnel, cette mission bénévole est la seule solution pour se conformer à la loi. "C’est aussi un appel au secours que l’on lance à travers cet appel au bénévolat pour dire que l’on n’est pas capable aujourd’hui de faire quoi que ce soit avec nos moyens", explique Tarek Tarrouche. D’autres restaurateurs expérimentent déjà le pass sanitaire, notamment à Belfort (Territoire de Belfort), où le taux d’incidence est très élevé. Les contrôles sont plutôt bien accueillis par les clients, qui se disent rassurés. Pour d’autres restaurateurs, toutefois, les insultes et les menaces se multiplient sur les réseaux sociaux de la part des opposants au pass sanitaire. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.