Montagne : comment survivre en cas d'accident ?

Comment survivre dans un milieu montagneux difficile ? Le 20 Heures a interrogé des spécialistes de la question.

France 2

Les randonneurs du col du Coq (Isère) sont de retour sur les sentiers vers 17 heures. La plupart sont partis tôt et bien équipés. "On a emporté de l'eau, beaucoup d'eau, des gâteaux un peu plus puissants que des gâteaux normaux", détaille un randonneur. "Quand je pars avec mes enfants j'ai toujours une trousse de secours avec tout le nécessaire", ajoute une autre.

Prendre ses précautions avant chaque randonnée

Mais ces précautions sont-elles suffisantes en cas d'accident, pour survivre à des conditions qui peuvent vite devenir difficiles en montagnes. Les risques, Alain Doucé les connait bien. Il est accompagnateur en montagne depuis 15 ans et ne part jamais sans son kit de survie : un GPS, une carte IGN et une trousse de secours. "Et puis pourquoi pas avoir aussi dans le sac un sifflet (...) il y a tout un code. Si on siffle une fois toutes les dix secondes ça veut dire qu'on a besoin d'aide (...) le sifflet permet de porter plus loin". Survivre en haute montagne dépend de la gravité des blessures. "Les jambes cassées, les fractures, elles peuvent être fermées ou ouvertes (...) si la fracture est ouverte il y a un risque infectieux, mais il y a surtout un risque vasculaire. Si l'os est venu embrocher une artère on imagine qu'il y'a un risque hémorragique important", développe le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste. Chaque année, la randonnée est la première cause d'accident en montagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
La petite ville de Tasiilaq, au Groenland (Danemark), en avril 2019. 
La petite ville de Tasiilaq, au Groenland (Danemark), en avril 2019.  (PHILIPPE ROY / PHILIPPE ROY)