Cet article date de plus de deux ans.

Le manque de neige en Haute-Savoie bouleverse l'organisation de la coupe de France de biathlon

Faute de neige, la compétition aura finalement lieu ce week-end dans la petite station du Col de Porte en Isère. Des bénévoles viennent aider à préparer les pistes au dernier moment. 

Article rédigé par
Elisa Montagnat - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une quinzaine de bénévoles de dernière minute aident a préparer les pistes en vu de la compétition des 5 et 6 novembre. (ELISA MONTAGNAT / RADIO FRANCE)

Le manque de neige cet hiver perturbe le calendrier du biathlon 2019. En Chartreuse, la petite station du Col de Porte en Isère a été désignée pour accueillir la compétition les samedi 5 et dimanche 6 janvier.

Le Samse National Tour devait avoir lieu à la station des Contamines, mais le manque de neige était trop faible. Ce changement a été validé seulement samedi 29 décembre. Il faut donc tout préparer en quelques jours. La station a lancé un appel aux fans de biathlon et aux locaux pour venir aider les organisateurs, rapporte France Bleu Isère.

Une quinzaine de bénévoles

Quelques bénévoles motivés ont répondu à l'appel de la petite station lancé notamment sur les réseaux sociaux. Alain est venu du Touvet à 80 kilomètres de là. Il n'a pas encore sorti les skis cette année mais a tenu à apporter sa pelle pour aider. "J'aime bien aider. Je fais souvent du ski de fond mais cette année j'attends un peu, j'ai encore le temps !"

Antoine en revanche vient skier régulièrement. Il habite une commune voisine. "Je suis venue plus tôt pour skier au lever du jour et j'enchaîne pour aider le col de Porte. Solidarité dans la Chartreuse !" ironise-t-il.

On a de belles installations mais sans cette dynamique-là, on ne pourrait pas les faire vivre.

Léonie

franceinfo

Sans la mobilisation rapide de ces bénévoles sportifs et des amoureux de la montagne, accueillir la compétition n'aurait pas été possible, explique Léonie qui travaille à l'école de Porte. "Les enfants du club vont arriver pour s'entraîner mais il est convenu qu'ils viennent pelleter aussi", se réjouit-elle.

Rémi Salacroup, référent du Team Grenoble Isère Nordique, entraîne les 4 biathlètes dauphinois qui participent à cette Coupe de France. Il est le responsable des pistes et donne les directives aux bénévoles. "On prend la neige du bord pour la mettre là où il n'y en a pas. Il fait - 2, il ne fait pas trop froid et il n'y a pas de soleil donc la neige tient bien. Les conditions météorologiques sont stables", explique-t-il.

240 compétiteurs engagés

Ce travail profitera à tout le monde pour le reste de la saison. Une fois la compétition passée, les pistes devraient rester en bon état quelque temps.

À la veille de la compétition les pistes sont fin prêtes, il ne reste plus qu'à installer les filets et barrieres de sécurité. La station du Col du Porte attend environ 240 compétieurs. Parmi les têtes d'affiches, Justine Braizas, médaillée olympique des JO 2018 en relais 4x6 km ou encore Antonin Guigonnat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.