La restauration rattrapée par la crise

Épargné par la crise ces dernières années, le chiffre d'affaires des restaurants n'a pas été bon en 2014. Les chaînes de restauration souffrent particulièrement. Le point avec France 3.

France 3

La crise n'avait pas eu d'impact trop important sur la restauration ces dernières années. Mais 2014 marque un tournant. Désormais, le secteur est bel et bien en difficulté. "Pour la première fois depuis 10 ans, le chiffre d'affaires est en baisse dans la restauration : -0,3% en 2014. Les chaînes de restauration en particulier souffrent encore plus que les restaurant indépendants qui, eux, tirent leur épingle du jeu", annonce Carine Azzopardi. La journaliste de France 3 explique cette tendance : "Les gens veulent de la qualité plus que de la quantité".

Les Français se privent d'entrée et de dessert

Pour compenser cette baisse, les enseignes de restauration rapide sont nombreuses à augmenter leurs tarifs. Pour la troisième année consécutive, le prix moyen du repas pris hors du domicile est en baisse : il est 8,82 euros, "notamment parce que les clients ont tendance désormais à sauter l'entrée et le dessert", reprend Carine Azzopardi.

"En revanche, et c'est un paradoxe, le nombre de repas pris à l'extérieur du domicile continue de progresser : 10 milliards de repas en 2014", poursuit-elle. L'explication : les Français consomment des produits achetés en supermarchés ou des plats préparés à l'avance.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
La fréquentation des restaurants français a baissé de 0,9% au premier semestre 2014.
La fréquentation des restaurants français a baissé de 0,9% au premier semestre 2014. ( GETTY IMAGES )