Coronavirus : les restaurateurs s’adaptent pour livrer pendant les fêtes

Si la crise sanitaire a fortement touché les restaurateurs, certains sont parvenus à trouver des solutions pour maintenir leur activité pendant la période des fêtes.

FRANCE 2

Avec l’annonce par le gouvernement, mardi 29 décembre, de l’instauration d’un couvre-feu étendu de 18h à 6h dans les départements les plus touchés par l’épidémie de Covid-19, la réouverture semble encore loin pour les restaurateurs. À Lorient (Morbihan), l’établissement de Paul Conan est, lui aussi, toujours fermé, mais en cuisine, c’est le grand rush. Le restaurateur prépare les commandes à emporter du Nouvel an. Il en a reçu quatre fois plus que pour le réveillon de Noël.

Un menu à 18 euros, contre 100 euros d’ordinaire

Les achats de traiteur ne suffisent pas toutefois à égaler son chiffre d’affaires habituel. "Quand vous faites un menu de jour de l’an, c’est minimum 100 euros, alors que notre menu d’appel, actuellement, est plutôt autour de 18 euros, hors dessert. Le rapport n’est pas le même, parce que vous avez le vin et le service", explique-t-il. Dans un autre établissement, le chef entame une course contre la montre : il doit préparer 163 repas, contre 48 dans son restaurant lors des réveillons précédents. "Les fêtes marchent très bien, on est même obligés de stopper les commandes", précise Sylvain Rault.

Le JT
Les autres sujets du JT
Coronavirus : les restaurateurs s’adaptent pour livrer pendant les fêtes
Coronavirus : les restaurateurs s’adaptent pour livrer pendant les fêtes (FRANCE 2)