Pompiers : le rôle primordial des volontaires

Le métier de pompier est à haut risque. Des volontaires s'engagent pourtant à côté des professionnels, mais leur recrutement n'est pas toujours évident. 

france 3

À Pontivy (Morbihan), les pompiers interviennent dans un hangar qui contient des matières dangereuses et où un incendie s'est déclaré. Il s'agit d'un exercice d'entraînement pour lequel huit pompiers sont déployés. L'objectif est de tester la cohésion entre les soldats du feu, tous de garde la journée. Il n'y a aucune différence en apparence entre eux, mais certains sont professionnels et d'autres volontaires. Mais les postes sont difficiles à pourvoir. La caserne compte 65 pompiers volontaires, mais la plupart travaillent d'astreinte la nuit et le week-end. Alors, constituer des équipes mixtes la journée relève parfois du parcours du combattant.

Un rôle de formateur

Pour le sergent Régis Rio, qui a commencé comme pompier volontaire et assure les cours de sport désormais, la mixité est très importante dans les casernes. "Le rôle du pompier professionnel est très important par rapport à la formation, à l'accompagnement", explique-t-il. Les pompiers de Pontivy ont assuré 1 600 interventions en 2018, une hausse de 4% sur un an.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LOIC VENANCE / AFP)