Vincent Lambert est décédé

La disparition de Vincent Lambert a été annoncée jeudi 11 juillet dans la matinée. Les traitements avaient été arrêtés il y a neuf jours.

FRANCE 3

Vincent Lambert est décédé à 8h24 jeudi 11 juillet au CHU de Reims, dans la Marne. C'est son neveu qui a communiqué l'information à l'Agence France-Presse avant de tenir une conférence de presse à Paris. "Il n'aurait pas voulu vivre comme cela. Par respect pour lui, il fallait arrêter de le maintenir en vie dans cet état (...) Il a pu partir dans les meilleures conditions possible", explique François Lambert.

Les parents résignés

L'un des avocats des parents de Vincent Lambert a confirmé l'information. Les derniers recours rejetés, la Cour de cassation a autorisé l'arrêt des soins. Depuis le 2 juillet, il bénéficiait d'une sédation profonde et continue. Dans une lettre ouverte, les parents, qui militaient pour son maintien en vie, s'étaient résignés à sa fin proche. Dans un communiqué, la Conférence des évêques de France a relancé le débat sur l'acharnement thérapeutique, estimant que Vincent Lambert n'était pas en fin de vie.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée de l\'hôpital où était hospitalisé Vincent Lambert, à Reims (Marne), le 2 juillet 2019.
L'entrée de l'hôpital où était hospitalisé Vincent Lambert, à Reims (Marne), le 2 juillet 2019. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)