Vidéo Un an après son agression, que devient Michel Zecler ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Article rédigé par

Il y a un an, Michel Zecler était violemment agressé par des policiers en service. Depuis, il tente de se reconstruire, physiquement et psychologiquement. Brut l'a retrouvé.

"J'ai vraiment besoin que le jugement arrive pour qu'on puisse passer à autre chose."

Un an après son agression par des policiers, Michel Zecler a accepté de témoigner auprès de Brut, notamment sur son état physique et psychologique. Encore aujourd'hui, il poursuit sa reconstruction physique auprès d'un kinésithérapeute, notamment pour réparer son tendon qui avait été fortement atteint par les coups. "Le tendon, il avait lâché, il s'était rétracté et était remonté au niveau de l'épaule", explique Michel Zecler. Grâce à cette rééducation, il confie être capable de faire des gestes a priori anodins comme tenir une bouteille d'eau. "Je peux bouger mon bras, je peux rentrer dans un semblant de normalité", souffle-t-il.

Michel Zecler est également suivi psychologiquement pour, là aussi, "normaliser les choses". "Quand il y a des choses anormales qui se produisent, comme pendant mon agression, eh bien, le cerveau, il ne suit pas", confie-t-il. Il fait part, entre autres, des absences qu'il fait souvent. Aujourd'hui, Michel Zecler attend de pouvoir être confronté à ses agresseurs et espère ainsi "tourner la page".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.