Racisme à l'embauche : des agences d'intérim du BTP épinglées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Racisme à l'embauche : des agences d'intérim du BTP épinglées
France 3
Article rédigé par
F.Mathieux, R.Moquillon, N.Tahar, V.Labenne - France 3
France Télévisions

C'est presque devenu un baromètre pour l'association SOS Racisme : tester des entreprises pour détecter d'éventuelles discriminations. Cette année encore, les résultats sont alarmants. 

La pratique est discriminante et illégale. Et pourtant, pour obtenir un emploi, les travailleurs du BTP seraient parfois sélectionnés sur leur origine. SOS Racisme a contacté les plus grandes agences d'intérim françaises, et a fait le test en réclament exclusivement des ouvriers au profil européen.

S'engager plus fermement

70 agences en Île-de-France ont été ciblées, et près d'une sur deux a accepté de se rendre complice de discrimination. Les plus grandes entreprises du secteur ont été prises en faute, à l'exception Adecco, déjà épinglée il y a 20 ans. Elle a revu ses pratiques. SOS Racisme demande à l'État de s'engager plus fermement pour défendre l'égalité de tous face au travail. "Où est la politique publique de fermeté par rapport à un phénomène qui fait que des personnes seraient privées ou auraient plus de difficultés à trouver un emploi ?", déclare Dominique Sopo, président de SOS Racisme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.