Oléron : le coq Maurice pourra continuer à chanter en toute légalité

Le coq Maurice, accusé par le voisinage d'être une nuisance sonore, avait été durant l'été au cœur d'une bataille juridique. L'affaire avait été largement médiatisée. Finalement, le coq Maurice pourra continuer à chanter, a tranché la justice jeudi 5 septembre.

france 3

Le coq Maurice pourra continuer ses vocalises matinales. Le tribunal de Rochefort (Charente-Maritime) a tranché jeudi 5 septembre. Pour la propriétaire du gallinacé, Corinne Fesseau, c'est le soulagement. Faute de preuve, la juge a débouté les plaignants, condamnés à verser 1 000 euros de dommages et intérêts. Le combat du coq Maurice a démarré il y a deux ans et demi à Saint-Pierre-d'Oléron (Charente-Maritime). Des résidents se plaignaient des nuisances sonores du coq, tous les matins à 6h30.

La victoire de la ruralité

L'affaire, au retentissement international, s'est terminée devant les tribunaux. Les plaignants étaient absents du tribunal, jeudi matin, à la lecture du délibéré. Pour l'avocat de la défense, Me Julien Papineau, ce jugement du tribunal, c'est la victoire de la ruralité. Le coq Maurice, qui s'est tu durant tout l'été, va désormais pouvoir chanter en toute légalité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le coq Maurice à Saint-Pierre-d\'Oléron (Charente-Maritime), le 5 juin 2019.
Le coq Maurice à Saint-Pierre-d'Oléron (Charente-Maritime), le 5 juin 2019. (XAVIER LEOTY / AFP)