Cet article date de plus de trois ans.

Justice : mon tribunal va craquer

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Justice : mon tribunal va craquer
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Toulon (Var)les magistrats du tribunal de grande instance exercent dans des conditions difficiles voire délétères. 

Toulon (Var) est l'une des 15 plus grandes villes de France. Derrière la façade imposante du tribunal, se trouve un palais de justice sur le point de craquer. L'audience correctionnelle va débuter dans quelques minutes. Toute la journée, les dossiers vont s'enchaîner pour les magistrates. Et pour juger ces affaires du quotidien, il faut parfois improviser des salles d'audience. Le tribunal vétuste date des années 1920. 

Un manque de moyens et d'effectifs

Le sous-sol abrite l'un des endroits les plus sensibles du palais : le dépôt, là où sont conduits les détenus avant d'être jugés. Fuites de climatisation, peinture écaillée, fenêtres cassées... Cela fait 20 ans qu'on promet une nouvelle cité judiciaire. À l'arrière du bâtiment, le chantier n'a jamais commencé, faute de décision du ministère. Manque d'espace, de moyens mais aussi d'effectifs. Chez les greffiers par exemple, un poste sur trois n'est pas occupé : les arrêts maladie et les congés ne sont plus remplacés. L'an dernier, le tribunal de Toulon a traité plus de 45 000 procédures. À chaque fois la justice a été rendue malgré les difficultés. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.