Cet article date de plus de sept ans.

Juriste du droit social

Le juriste du droit social est un spécialiste du code du travail. Son métier est de connaître la législation et son évolution pour en informer les responsables des ressources humaines.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Dans le secteur des ressources humaines, le limier du droit du travail, c'est lui : le juriste du droit social. La tâche qui lui incombe est de connaître les différents changements de la loi afin d'en informer ses interlocuteurs directes : les responsables des ressources humaines et bien souvent les dirigeants généraux d'une entreprise.

Quelle est la formation d'un juriste du droit social ?

Un juriste du droit social suit une formation de droit du travail ou en droit social, jusqu'au Master, soit BAC +5. La faculté de droit est donc la clé d'un tel cursus. Il peut aussi être avocat de métier puis se réorienter dans ce domaine pour apporter ses connaissances législatives à une entreprise qui en fait le besoin. Son statut peut être celui de consultant ou employé. Il peut aussi bien travaillé au sein d'une grande ou moyenne entreprise que dans un cabinet conseil. Malgré la sélectivité des études, le juriste du droit social s'assure une bonne insertion professionnelle et peut espérer un très bon salaire dès le début de sa carrière (environ 2.400?)

Quelles sont les missions d'un juriste du droit social ?

Un juriste du droit social doit donc être le spécialiste de la loi du travail au sein de son entreprise. Il doit répondre aux besoins de ses supérieurs hiérarchiques ou collègues des ressources humaines en leur apportant les réponses claires et précises en cas de litiges avec un employé, de licenciement, de rédaction d'un nouveau contrat, etc. Son métier est de savoir avec précision quelles sont les devoirs de l'entreprise envers ses employés et vice-versa. D'un grand pouvoir de négociation, le juriste du droit social doit être aussi bien capable de conseiller que d'assister tout en ayant le sens du détail dans chacune de ses tâches pour éviter toutes sortes de procédures (parfois coûteuses) à l'entreprise qui l'emploie.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.