Info franceinfo Lutte contre les violences faites aux femmes, laïcité, droit d'asile, prévention de la délinquance et de la radicalisation : les multiples attributions de Marlène Schiappa

En lien avec le ministre de l’Education nationale, la ministre déléguée à la Citoyenneté travaillera également à la définition des actions pédagogiques en milieu scolaire sur l’ensemble de ses attributions.

Article rédigé par
Jean-Jérôme Bertolus - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, le 7 juillet 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)

Avant même d'être nommée le 6 juillet dernier ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa avait expliqué sur franceinfo vouloir "faire plus" en portant "d'autres chantiers, d'autres dossiers", autrement dit d'autres dossiers que l'égalité femmes-hommes et la lutte contre les discriminations. La longue liste de ses nouvelles attributions, que franceinfo révèle dimanche 26 juillet, avant la publication d'un décret lundi, montre que la femme politique de 37 ans a obtenu gain de cause.

La ministre à la Citoyenneté sera chargée de la lutte contre les violences faites aux femmes, de la laïcité, du droit d'asile, de la prévention de la délinquance et de la radicalisation. Auprès de Gérald Darmanin, Marlène Schiappa devra favoriser notamment l’exercice des droits et le respect des devoirs attachés à la citoyenneté. Elle participera à la définition de la politique d’accès à la citoyenneté et sera la garante du respect du principe de laïcité.

Chargée du renforcement de la cohésion nationale

Marlène Schiappa aura aussi pour rôle de veiller au respect du droit d’asile. Elle préparera et mettra en œuvre les actions en matière de politique d'intégration des étrangers en France. En lien avec Elisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, Marlène Schiappa se voit également attribuer le portefeuille de la lutte contre les violences faites aux femmes, dans les domaines d’intervention du ministre de l’Intérieur.

La prévention de la délinquance, la prévention de la radicalisation et la lutte contre les dérives sectaires font également partie de ses attributions. Elle sera en outre chargée de garantir la défense des valeurs de la République et le renforcement de la cohésion nationale, dans le cadre de la stratégie de lutte contre le séparatismeEnfin, en lien avec le ministre de l’Education nationale, Marlène Schiappa sera aussi chargée de définir des actions pédagogiques en milieu scolaire sur l’ensemble de ses attributions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.