"Gilets jaunes" : la cagnotte de soutien au "boxeur de gendarmes" fait polémique

Plus de 118 000 euros ont été récoltés afin d'aider Christophe Dettinger, place en garde à vue pour avoir frappé des gendarmes lors de manifestations à Paris.

Voir la vidéo

Concernant l'ex-boxeur professionnel, filmé en train de frapper des gendarmes samedi 5 janvier à Paris, une polémique a enflé à la suite de la mise en place d'une cagnotte afin de l'aider à payer ses frais d'avocat. Christophe Dettinger est toujours en garde à vue à Paris ce mardi 8 janvier. "La garde à vue a même été prolongée de 24 heures ce matin", explique Matthieu Boisseau, en duplex devant le commissariat du 4e arrondissement de Paris.

Leetchi a clôturé la cagnotte

"Les enquêteurs continuent d'interroger Christophe Dettinger. Pourquoi a-t-il frappé les gendarmes ? Les violences étaient-elles préméditées ? L'ancien boxeur a déjà donné sa version des faits dans une vidéo publiée sur internet avant de se présenter au commissariat (...) Une cagnotte de soutien a été lancée sur internet, ce matin elle avait permis de récolter plus de 118 000 euros, avec près de 7 000 participants", rappelle le journaliste de France 2. La cagnotte a été clôturée mardi matin par la plateforme Leetchi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme habillé en noir, de dos, va en découdre avec les forces de l\'ordre sur une passerelle enjambant la Seine, à Paris, le 7 janvier 2019. 
Un homme habillé en noir, de dos, va en découdre avec les forces de l'ordre sur une passerelle enjambant la Seine, à Paris, le 7 janvier 2019.  (AFP)