"Gilets jaunes" : des policiers seront jugés pour violences

Le procureur de Paris a fait le point sur les enquêtes judiciaires ouvertes concernant les violences policières pendant le mouvement des "gilets jaunes".  

France 3

Pendant six mois, les affrontements tendus entre "gilets jaunes" et forces de l'ordre ont donné lieu à de nombreuses condamnations de manifestants. Lors d'une interview accordée vendredi 31 mai au journal Le Parisien, le procureur de Paris envoie un message clair : les auteurs de violences policières devront eux aussi répondre de leurs actes. "Il y aura des renvois de policiers devant le tribunal correctionnel avant la fin de l'année", a expliqué Rémy Heitz.  

Huit dossiers sont confiés aux juges 

Le procureur évoque également les premiers résultats des enquêtes visant les forces de l'ordre. 57 dossiers ont été remis au parquet de Paris. Huit informations judiciaires ont été confiées à des juges d'instruction. Parmi ces huit dossiers, plusieurs affaires emblématiques de ces dernières semaines, comme les faits présumés de violences à l'intérieur d'un fast food, ou encore la blessure à l’œil de Jérôme Rodrigues, l'un des leaders du mouvement des "gilets jaunes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers lors d\'une manifestation de \"gilets jaunes\" à Amiens, le 25 mai 2019 (photo d\'illustration).
Des policiers lors d'une manifestation de "gilets jaunes" à Amiens, le 25 mai 2019 (photo d'illustration). (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)