Covid-19 : chefs de petites entreprises, ils dévoilent leurs comptes après un an de pandémie

A quoi ressemble la trésorerie d'un restaurant, d'une librairie ou d'un salon de coiffure, après un an de restrictions sanitaires ? Des commerçants qui ont pris de plein fouet la crise économique ont accepté de dévoiler leurs comptes annuels à franceinfo.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des artisans et commerçants nous ont ouvert leur comptabilité en 2020 pour mesurer les effets de la crise liée au Covid-19. (JULIEN HELAINE / HANS LUCAS / AFP / JESSICA KOMGUEN / FRANCEINFO)

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les rédactions de franceinfo s'attachent à raconter en profondeur les effets concrets que celle-ci a sur le quotidien des Français : les conséquences sur leur santé, leur moral, leurs relations sociales, leur travail, leur situation économique. C'est l'esprit de plusieurs projets publiés au cours de l'année écoulée, pour lesquels nous avons donné la parole aux premiers concernés.

>> TEMOIGNAGES. "Je n'étais pas sûr d'être vivant" : onze Français racontent comment le Covid-19 a fait basculer leur existence

Alors que les inquiétudes ne font que grandir face à la crise économique, nous avons souhaité mettre des visages sur cette réalité, mais aussi des chiffres concrets. Cette semaine sur franceinfo, plusieurs entrepreneurs se livrent à un exercice de transparence en dévoilant leurs comptes, qui témoignent de l'impact des deux confinements et d'une batterie de mesures sanitaires sur leurs entreprises. Chute du chiffre d'affaires, trésorerie consumée par les charges fixes, aides reçues du gouvernement… On vous explique tout sur cette opération.

Pourquoi se plonger dans la comptabilité des commerçants ?

Pour illustrer les effets de la crise économique, franceinfo a demandé à des chefs de petites entreprises de secteurs considérés comme "non-essentiels" d'ouvrir leur comptabilité : que pèsent leurs charges fixes (loyer, factures, masse salariale…) ? Quel chiffre d'affaires ont-ils dégagé en 2020 par rapport à l'année précédente ? Ont-ils pu continuer à se rémunérer et à rémunérer leurs salariés ? De quelles aides ont-ils bénéficié ?

> > Covid-19 : dans les comptes de Virginia, coiffeuse à Nice, obligée d'emménager dans son salon pour affronter la crise

Ils ont assumé cette transparence jusqu'au bout, se montrant aux lecteurs à visage découvert et acceptant de présenter à nos journalistes les documents attestant de leur situation financière, parfois critique. Cela a représenté, pour chaque article, un long travail, à la fois pour ces chefs d'entreprises qui ont pris le temps d'expliquer dans le détail leur situation économique, mais aussi pour nos journalistes, qui ont épluché, vérifié et vulgarisé ces données et leurs mécaniques parfois complexes.

En quoi consiste cette opération ?

Nous publions à partir de la semaine du 18 janvier les portraits de plusieurs d'entre eux. Vous découvrirez dès lundi comment Cédric Lavignac, restaurateur en Isère, survit grâce aux prêts garantis par l'Etat, après avoir été plombé par ses charges fixes. Mardi, vous en apprendrez plus sur l'histoire de Virginia Begnis, coiffeuse à Nice, qui a dû quitter son appartement pour "emménager" dans son salon de coiffure pour économiser un loyer. Mercredi, Yves Lagier, libraire dans le Tarn, dévoilera comment sa librairie s'en est sortie grâce au "click and collect".

>> Covid-19 : dans les comptes de Cédric, restaurateur en Isère, "asphyxié" par ses coûts fixes

Cette opération s'étend aussi aux antennes radio et TV de franceinfo. Notre journaliste Mathilde Goupil sera présente dans la matinale radio de franceinfo mardi, puis sur le plateau de la chaîne franceinfo (canal 27), mercredi.

Puis-je y participer ?

Cette opération est née d'un appel à témoignages, publié sur le site de franceinfo au mois de novembre 2020. Nos journalistes ont aussi contacté des organisations professionnelles, parcouru la presse régionale et les réseaux sociaux pour trouver des témoins. Si vous aussi, vous souhaitez nous raconter comment votre entreprise traverse la crise, écrivez-nous en remplissant le formulaire de cet appel à témoignages. Le vôtre pourra faire l'objet d'un prochain article.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.