Cet article date de plus de trois ans.

Un artiste russe imagine avec humour la face cachée de célèbres pochettes d'albums

Igor Lipchanskiy publie sur Instagram des montages photos en se mettant en scène à côté des pochettes d'albums des plus grandes stars.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Igor Lipchanskiy imagine le hors-champ de la pochette de l'album "rebel Heart" de Madonna, dans un motage publié le 21 janvier 2018. (INSTAGRAM / FRANCEINFO)

Qu'est-ce qui se cache dans le plan hors-champ d'une pochette d'Eminem, des Doors ou de U2 ? L'artiste russe Igor Lipchanskiy a fait appel au logiciel Photoshop pour suggérer des réponses souvent drôles et décalées. Il publie le résultat de son travail sur son compte Instagram depuis le 6 juin 2017.

#WillIAm #Will_I_Am #willpower

A post shared by Igor Lipchanskiy (@igor.lipchanskiy) on

Repoussé par Yoko Ono, incrusté au milieu des membres du groupe U2 ou encore embarrassé avec un rasoir électrique à la main sur une pochette de Will.i.am, l'artiste ne manque pas d'imagination pour prolonger l'univers des pochettes d'albums les plus célèbres.

#JohnLennon #John_Lennon #YokoOno #Yoko_Ono #DoubleFantasy #Double_Fantasy

A post shared by Igor Lipchanskiy (@igor.lipchanskiy) on

#U2 #TheJoshuaTree #The_Joshua_Tree специально для @mishakozyrev из @tvrain_inside

A post shared by Igor Lipchanskiy (@igor.lipchanskiy) on

Il a ainsi publié une quarantaine de montages photos. Il s'est aussi mis en scène en train de prendre un coup de coude d'Art Garfunkel, de tenir un rasoir près de l'aisselle de Jim Morrison ou d'apporter du papier toilette au rappeur Eminem.

#SimonAndGarfunkel #Simon_and_Garfunkel #Bookends

A post shared by Igor Lipchanskiy (@igor.lipchanskiy) on

#TheDoors #The_Doors #TheBestOfTheDoors #The_Best_Of_The_Doors

A post shared by Igor Lipchanskiy (@igor.lipchanskiy) on

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.