Cet article date de plus de trois ans.

Stéphane Bern : la colère de Monsieur Patrimoine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Stéphane Bern : la colère de Monsieur Patrminoine
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Il était censé être le Monsieur patrimoine d'Emmanuel Macron, mais Stéphane Bern estime ne pas avoir les moyens de ses ambitions. 

Un vrai coup de colère lancé par Stéphane Bern. La mission sur le patrimoine qu'il dirige ne serait qu'une coquille vide ou presque. Quelques jours après la démission de Nicolas Hulot, un autre animateur menace de jeter l'éponge. "Je découvre que la politique ce n'est pas mon rayon. Je sais faire de la télé, je sais faire de la radio, je sais défendre le patrimoine, mais je ne suis pas fait pour la politique, visiblement", déclare-t-il.

Un enjeu politique

Un départ de Stéphane Bern aurait bien un impact politique. Emmanuel Macron aurait chargé sa ministre de la Culture de rappeler les chiffres : 320 millions d'euros sont consacrés annuellement au patrimoine. Ce qui déplaît à Stéphane Bern serait le manque de moyens accordés au patrimoine local. Dans ce château alsacien du 15e siècle par exemple, le propriétaire est dépendant des aides publiques pour préserver ce petit chef-d'oeuvre en péril. Des crédits pour de petites églises de villages, pour restaurer des lavoirs et des bâtiments en ruine, voilà le combat que s'était fixé Monsieur Patrimoine. Aujourd'hui, le président tient à garder son précieux chargé de mission, qui fait un peu partie de son patrimoine politique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.