Léonard de Vinci : son Salvator Mundi devient la peinture la plus chère du monde

Les enchères se sont envolées lors de la vente du Salvator Mundi de Léonard de Vinci. 

FRANCE 2

19 petites minutes auront suffi. Du jamais vu dans l'Histoire des ventes aux enchères. Adjugé 400 millions de dollars, plus 50 millions de frais, l'équivalent de 380 millions d'euros, Le Salvator Mundi, portrait du Christ de Léonard de Vinci, devient la toile la plus chère du monde. Peint il y a 500 ans, c'était le dernier tableau du maître italien en possession d'un collectionneur privé et non d'un musée.

Un parcours extraordinaire

Démarrées à 59 millions d'euros, les enchères se sont envolées et le public a frissonné. La vente s'est résumée à un duel entre deux acheteurs anonymes qui faisaient grimper les enchères par téléphone. Le vainqueur ne s'est pas fait connaître. "Il voulait vraiment ce tableau", explique Alex Rotter, représentant de la maison Christie's qui ajoute avoir trouvé l'acheteur "étonnament calme au regard de la somme qui était en jeu". Un prix extraordinaire comme le parcours de cette toile qui a appartenu à la cour d'Angleterre, puis à celle de France avant qu'on ne perde sa trace. Elle a réapparu en 1858, vendue pour la somme dérisoire de 50 euros. Ce n'est qu'en 2011 qu'elle sera reconnue comme un authentique Léonard de Vinci.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le tableau \"Salvator Mundi\", exposé le 15 novembre 2017, à New York (Royaume-Uni)
Le tableau "Salvator Mundi", exposé le 15 novembre 2017, à New York (Royaume-Uni) (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)