Cet article date de plus de deux ans.

Des œuvres d'art portées disparues à l'Assemblée nationale ont été retrouvées... posées contre un mur

Une œuvre du sculpteur grec Takis, un tableau de Richard Texier et une gravure d'un auteur inconnu ont réapparu au palais Bourbon, selon "Le Canard enchaîné".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Assemblée nationale à Paris, le 17 juillet 2009. (LOIC VENANCE / AFP)

Surprise au palais Bourbon ! Deux œuvres d'art déclarées manquantes ont été retrouvées "posées contre un mur dans une salle de commission" et une troisième a été restituée aux services de l'Assemblée nationale par un anonyme, révèle Le Canard enchaîné dans son édition du mercredi 11 avril. L'hebdomadaire avait déjà révélé une semaine plus tôt que quatre œuvres étaient portées disparues.

La présidence de l'Assemblée nationale a confirmé à l'AFP avoir retiré sa plainte pour la disparition des trois œuvres retrouvées – une pièce du sculpteur grec Takis, un tableau de Richard Texier et une gravure d'un auteur inconnu – mais avoir maintenu celle pour la quatrième. Selon elle, "les valeurs estimées des quatre tableaux allaient de 49 à 3 500 euros". D'après les informations du Canard enchaîné, le tableau toujours manquant est une toile d'Hervé Télémaque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.