Des chefs lyonnais réclament un hommage national pour Paul Bocuse

Après Johnny Hallyday et Jean d'Ormesson, le chef cuisinier Paul Bocuse aura-t-il droit aux honneurs de la Nation ? 

Paul Bocuse, le 29 janvier 2013, près de Lyon.
Paul Bocuse, le 29 janvier 2013, près de Lyon. (JEFF PACHOUD / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Paul Bocuse aura-t-il droit aux honneurs de la France ? Les Toques blanches lyonnaises ont demandé à l'Elysée qu'un hommage national lui soit rendu. "Contrairement à Johnny Hallyday et Jean d'Ormesson, qui avaient un rayonnement national, Monsieur Paul c'était le monde", fait valoir Christophe Marguin, à la tête de cette association qui regroupe un grand nombre de chefs lyonnais. 

L'idée a commencé à circuler dès la mort de Paul Bocuse, samedi 20 janvier. "Il se trouve que le chef de l'Elysée, Guillaume Gomez, est mon meilleur ami. Je sais qu'il a passé le message au président de la République. Un courrier est par ailleurs parti ce matin", ajoute le chef Christophe Marguin.

Un hommage exceptionnellement à Lyon ?

Les Toques blanches souhaitent que cet hommage national se tienne exceptionnellement à Lyon, ville à laquelle Bocuse était profondément attachée, et le 11 février prochain, jour où il aurait fêté ses 92 ans. Parallèlement à l'association, plusieurs chefs comme Yannick Alléno ou Jean Imbert ont réclamé un hommage national.

Les obsèques de Paul Bocuse, décédé samedi à 91 ans dans sa célèbre auberge de Collonges-au-Mont-d'Or en bord de Saône, doivent être célébrées vendredi 26 janvier en la cathédrale Saint-Jean de Lyon, en présence de Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur et ancien maire de Lyon.