Cannes : un Festival au féminin

Le Festival de Cannes voulait marquer les esprits. Après l'affaire Weinstein, la Croisette est devenue la cité des femmes le temps d'une journée. Une montée des marches dédiée aux femmes du cinéma a eu lieu.

FRANCE 3

L'appel de Cate Blanchett pour l'égalité entre les sexes. Aux côtés de la présidente du jury, 82 femmes du cinéma ; 82, comme le nombre de films réalisés par des femmes et sélectionnés à Cannes (Alpes-Maritimes) en 70 ans de Festival. 1 688 l'ont été par des hommes. Une démarche symbolique en un jour symbolique, car ce samedi 12 mai au soir, honneur à d'autres combattantes.

"Les Filles du soleil" rend hommage aux combattantes kurdes

Ce sont les "filles du soleil", des femmes kurdes échappées de l'enfer islamiste et prêtes à tout pour défendre leur liberté. L'histoire se passe en Irak. Bahar est leur chef. Le film est inspiré de faits réels. En août 2014, les troupes de Daech déferlent sur le nord de l'Irak. C'est là que vit la communauté yézidie. En quelques semaines, plus de 7 000 femmes et enfants sont capturés et réduits en esclavage. Parmi celles qui parviendront à s'enfuir, beaucoup rejoindront la rébellion kurde.

C'est cette tragédie que raconte le film, porté par un personnage très fort. Un rôle sur mesure pour la comédienne iranienne Golshifteh Farahani, expulsée d'Iran pour conduite anti-islamique. Les Filles du soleil est le deuxième film français en compétition officielle présenté par la cinéaste. Il est projeté en ce moment même. Difficile d'imaginer le jury insensible à ces femmes au destin hors du commun.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quatre-vingt-deux femmes du monde du cinéma montent les marches du palais des Festivals, à Cannes (Alpes-Maritimes), le 12 mai 2018.
Quatre-vingt-deux femmes du monde du cinéma montent les marches du palais des Festivals, à Cannes (Alpes-Maritimes), le 12 mai 2018. (ANTONIN THUILLIER / AFP)