VIDEO. "Notre mental est poussé à l'extrême" : Combattant des forces spéciales, il raconte

Pendant 13 ans, Julien a été commando marine des forces spéciales. Il a souhaité faire part de son expérience.

BRUT

Libérer des otages, neutraliser des terroristes, démanteler des cartels de drogue… Ce sont les missions confiées à Julien et à ceux qui, comme lui, ont intégré les forces spéciales. Pour devenir commando, Julien a dû suivre une formation des plus intenses pour faire face aux exigences des opérations. Lui et ses frères d'armes ont été habitués à peu dormir, à resister aux eaux froides ou encore à porter des sacs lourds sur plusieurs dizaines de kilomètres. "Notre corps est poussé à l'extrême, notre mental est poussé à l'extrême", explique le soldat. 

"Ça fait partie de notre travail" 

"Dans chaque opération, on a une chance sur deux d'y rester et ça, on le sait", confesse le commando. Il raconte notamment une libération d'otages en Afghanistan durant laquelle il s'est fait tirer dessus à plusieurs reprises avant de tomber dans les escaliers. À ce même moment, en pleine confrontation avec les terroristes, un soldat qui l'accompagnait a trouvé la mort. "On a réussi à neutraliser une cinquantaine, une soixantaine de talibans (…) mais pour nous, ça reste quand même un échec parce qu'on perd quelqu'un", explique Julien qui rappelle que "des héros, il y en a plein les cimetières.

Pendant 13 ans, Julien a été commando marine des forces spéciales. Il a souhaité faire part de son expérience.
Pendant 13 ans, Julien a été commando marine des forces spéciales. Il a souhaité faire part de son expérience. (BRUT)