Service national universel : première journée de stage pour 115 jeunes dans les Yvelines

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Service national universel : première journée de stage pour 115 jeunes dans les Yvelines
FRANCE 3
Article rédigé par
N.Boubetra, B.Delombre, J.Lanchas, E.Vanot, A.Canestraro - France 3
France Télévisions

Depuis dimanche 20 juin, le service national universel a été étendu à tout le territoire. Reportage dans les Yvelines, pour la toute première journée de volontaires âgés de 15 à 17 ans. 

Tous les matins, le même rituel attend les 115 jeunes qui expérimentent le service national universelle moment solennel de la levée des couleurs, puis la Marseillaise.  La formation de 12 jours a pour vocation de faire naître chez eux le sens de l'engagement. Ensuite, ils pourront faire une immersion dans des associations. En attendant, ils découvrent l'esprit de groupe et l'uniforme. "Il n'y a plus de différence, plus personne [n'est] jugé, on est tous pareil", explique Sana Hamdi, 16 ans. 

Ici, la rigueur et la discipline sont quasi-militaires. Les jeunes bénévoles âgés de 15 à 17 ans apprennent les valeurs de la République, inculquées par un ancien gendarme. "J'espère en ressortir grandie, confie Lou Lamarre, 15 ans. On doit tous faire pareil, (…) du coup je pense aussi pour la cohésion de groupe, ça peut être pas mal." Également au programme, cours d'instruction, bivouac et sport. 

Apprendre la citoyenneté 

Loin de chez eux, les jeunes apprennent dans le domaine le vivre ensemble. "Plus tôt on offre aux jeunes cette possibilité non pas de vivre avec, mais de construire avec, plus tôt on arrive à leur montrer l'enjeu de la citoyenneté, on est une force ensemble et on peut faire des choses", explique Thibault Debled, directeur du centre SNU du château de Jambville (Yvelines). 18 000 adolescents suivront le service national universel en 2021. Il pourrait devenir obligatoire d'ici 2026. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.