Sécurité : des gilets pare-balles pour les agents du Samu

Dans le Var, certains agents du Samu seront équipés de gilets pare-balles dans le cadre de certaines interventions.

France 2

Des gilets pare-balles pour les agents du Samu. L'équipement peut surprendre, mais dans le Var, il était attendu. En novembre 2015, Jean-Claude intervient à Toulon. Une fusillade vient de coûter la vie à un douanier. Quand le Samu arrive sur place, le tireur n'est pas encore neutralisé. Si le personnel du Samu n'a jamais été gravement blessé, le sentiment d'insécurité augmente sur le terrain.

Cinq cas de figure

À Toulon (Var), l'hôpital a investi dans neuf gilets. Ils ne seront utilisés que dans cinq cas de figure. Sur des patients violents ou psychiatriques, sur des détenus, pour des blessures par balles ou armes blanches, dans des quartiers sensibles ou lors d'attentats terroristes. À l'hôpital, les patients ne sont pas surpris par l'arrivée de ce nouvel équipement. L'initiative n'est pas inédite. À Toulouse (Haute-Garonne), où le Samu est équipé depuis deux ans, les agents portent leur gilet pare-balles deux à trois fois par semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les gilets pare-balles dont seront équipés certaines équipes de secouristes du Samu du Var, à partir de la fin septembre 2018.
Les gilets pare-balles dont seront équipés certaines équipes de secouristes du Samu du Var, à partir de la fin septembre 2018. (SAMU 83)