Cet article date de plus de quatre ans.

Sécurité : avec une nouvelle police de proximité, Emmanuel Macron confirme qu'il n'est ni de droite, ni de gauche

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Sécurité : avec l'annonce d'une nouvelle police de proximité, Emmanuel Macron confirme qu'il est ni de droite, ni de gauche
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions


Thierry Curtet est en direct du ministère de l'Intérieur. Il revient sur l'annonce de Gérard Collomb de vouloir remettre en place une police de proximité.

Y a-t-il des signes politiques quant à l'annonce de l'arrivée de cette nouvelle police de proximité ? "Oui très clairement, cette annonce de cette nouvelle police de proximité est un marqueur politique pour Emmanuel Macron. Là, il poursuit son idée d'être à la fois et de droite et de gauche. Les ordonnances sur le Code du travail votées il y a 10 jours c'est être de droite, la police de proximité, voulue par Lionel Jospin, supprimée par Nicolas Sarkozy, c'est clairement être de gauche", explique Thierry Curtet.

Recueillir des renseignements

L'idée est de sortir la police de son rôle, souvent vu comme répressif, notamment dans les quartiers difficiles. "Là il faudra retisser du lien avec la population. Plus de policier devrait améliorer le sentiment de sécurité. Et le rôle de cette police de proximité sera aussi de recueillir des renseignements sur le terrain", continue le journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.