Cet article date de plus de quatre ans.

Police de proximité : mise en place dès la fin de l'année

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Police de proximité : mise en place dès la fin de l'année
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, la police de proximité sera mise en place dès la fin de l'année, tel qu'annoncé par le ministère de l'Intérieur, ce mercredi 16 août.

Des forces de l'ordre au contact régulier des habitants. C'est le retour de la police de proximité sous un nouveau nom, tel que l'annonce ce mercredi 16 août au matin le ministre de l'Intérieur. "La mise en place de la police de sécurité du quotidien commencera dès la fin de l'année", a dit Gérard Collomb au Figaro. Dans le quartier du Mirail, à Toulouse, zone de sécurité prioritaire, ces unités avaient été supprimées il y a 14 ans. Aujourd'hui, ce sont les brigades spécialisées de terrain qui sillonnent les lieux. Mais elles sont davantage tournées vers l'interpellation, alors les habitants sont enthousiastes à l'idée de retrouver les policiers de proximité.

Dissoute par Nicolas Sarkozy

La police de proximité, c'est un symbole de la politique sécuritaire de la gauche, créée en 1998 par Jean-Pierre Chevènement, ministre de l'Intérieur de Lionel Jospin. Occuper le terrain pour réduire le sentiment d'insécurité. Inefficace, selon Nicolas Sarkozy, nouveau locataire de Beauvau. En 2003, il enterre la mesure d'une déclaration fracassante : "Vous n'êtes pas des travailleurs sociaux", dit-il alors à des membres de la police de proximité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.