Paris : retour sur une nuit de violences

Entre incendies et pillages, retour sur les images marquantes du samedi 1er décembre.

Voir la vidéo
France 2

Samedi 1er décembre, des manifestants arrachent les grilles du jardin des Tuileries à Paris. Des cris de victoire aux cris d'effroi lorsqu'un casseur est grièvement blessé. Très vitre les secours le prennent en charge. Dimanche 2 décembre, il est encore dans le coma. Après une journée de guérilla urbaine, de nouveaux incidents émaillent la soirée du samedi 1er décembre. Un groupe de "gilets jaunes" s'en est pris à une voiture de police avant de l'incendier. Un jeu du chat et de la souris s'engage avec les CRS. Pour leur échapper, certains se retranchent dans des restaurants tout près de la place de l'Étoile. Les forces de l'ordre interviennent et tentent de les maîtriser de façon très musclée.

133 blessés donc 23 chez les forces de l'ordre

Malgré l'intervention des habitants, des groupuscules d'hommes vêtus de noir brisent les vitrines de magasins. Un dialogue de sourds entre deux France qui s'affrontent a été filmé par un smartphone. En fin de soirée, tout le quartier est sécurisé, mais partout, des débris, des vitrines brisées. Outre les dégâts matériels, les affrontements ont fait 133 blessés, dont 23 chez les forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agents de la ville de Paris nettoient l\'Arc de triomphe et ses abords, le 2 décembre 2018, au lendemain du rassemblement des \"gilets jaunes\" sur la place de l\'Etoile.
Des agents de la ville de Paris nettoient l'Arc de triomphe et ses abords, le 2 décembre 2018, au lendemain du rassemblement des "gilets jaunes" sur la place de l'Etoile. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)