Opération Sentinelle : un dispositif contesté

L'efficacité de l'opération Sentinelle est remise en question par l'ensemble de la classe politique après l'attaque de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) qui a fait plusieurs blessés chez les militaires.

FRANCE 2

Encore une fois, ils étaient la cible. Au lendemain de l'attaque à la voiture bélier de Levallois-Perret dans laquelle ont été bléssés plusieurs militaires de l'opération Sentinelle, le dispositif est remis en question par la classe politique. De façon presque unanime, on doute de son efficacité.

Une réforme à l'automne 

Pour la France insoumise, elle doit être supprimée tandis qu'au Front national on relève son côté rassurant malgré quelques critiques. D'anciens militaires souhaitent confier l'opération aux policiers, mieux formés et plus à même de réagir à certaines situations. En permanence, 7 000 militaires sont mobilisés en France : cela représente 1 million d'euros par jour. Le gouvernement annonce une réforme de l'opération Sentinelle à l'automne. Mais une chose est sûre : compte tenu des risques, il est impensable de supprimer la présence de militaires dans les lieux publics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires de l\'opération Sentinelle, le 25 juillet 2016 au fort de Vincennes (Paris).
Des militaires de l'opération Sentinelle, le 25 juillet 2016 au fort de Vincennes (Paris). (IAN LANGSDON / AFP)