Opération Barkhane : deux soldats français morts au Mali

Le sergent Yvonne Huynh, 33 ans, et le brigadier Loïc Risser, 24 ans, sont morts samedi 2 janvier au Mali. Leur véhicule a été victime d’une attaque à l’engin explosif artisanal.

FRANCEINFO

L’opération Barkhane pleure deux de ses membres. Samedi 2 janvier, le sergent Yvonne Huynh, 33 ans, et le brigadier Loïc Risser, 24 ans, ont perdu la vie. Lors d’une opération de reconnaissance et de renseignement, leur véhicule a été visé par une attaque à l’engin explosif artisanal. Le drame a eu lieu dans la région de Menaka, à l’est du Mali. Depuis 2013, 51 soldats français sont morts lors de cette lutte anti-djihadiste au Sahel.

"Ils sont morts pour la France"

Que cela soit chez leurs collègues militaires ou parmi la population, la disparition de ces deux soldats a suscité une vive émotion à Haguenau (Bas-Rhin). Le sergent Yvonne Huynh et le brigadier Loïc Risser venaient de là-bas et faisaient partie du deuxième régiment des hussards. Devant la base militaire, un couple est venu déposer des fleurs à leur mémoire dimanche 3 janvier. "Ils sont morts pour la France, pour nous en fait", rappelle une passante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une patrouille de l\'opération Barkhane, dans le centre du Mali, en mars 2019.
Une patrouille de l'opération Barkhane, dans le centre du Mali, en mars 2019. (DAPHNE BENOIT / AFP)