VIDEO. Noël : les lieux de culte placés sous très haute surveillance

Certains sites symboliques sont tout particulièrement protégés à cause de la menace terroriste. C'est notamment le cas de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Dans un contexte de menace terroriste islamiste, Noël, fête chrétienne, est placée sous haute surveillance. A commencer par les lieux de cultes dans lesquels sont célébrés les messes de Noël, notamment les plus symboliques et touristiques comme Notre-Dame de Paris, la cathédrale de Strasbourg ou Notre-Dame de la Garde, à Marseille. Trois lieux où France 2 s'est rendu, dimanche 24 décembre, recueillir les impressions de fidèles qui comprennent pourquoi ils doivent faire la queue pour être fouillés avant d'entrer.

Quelque 7 000 policiers à Paris et en proche banlieue

Au total, près de 100 000 personnes (54 000 policiers, 36 000 gendarmes, et 7 000 militaires de l'opération Sentinelle) sont mobilisées, dans toute la France, pour assurer la sécurité des fêtes de Noël, annonçait le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb vendredi. Soit 6 000 personnes de plus qu'en 2016. Quelque 7 000 messes catholiques sont prévues pour la veillée et le jour de Noël, partout en France. 

Aux abords de Notre-Dame-de-Paris, "un dispositif nouveau" était mis en place, a indiqué le préfet de police Michel Delpuech, qui mobilise au total 7 000 policiers à Paris et en petite couronne, renforcés par les soldats de Sentinelle. Un périmètre de sécurité, dans lequel des palpations de sécurité, des inspections visuelles et des fouilles de véhicules peuvent être réalisées, a été installé de dimanche 18 heures à lundi 21 heures autour de la cathédrale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un militaire patrouille devant la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 24 décembre 2015.
Un militaire patrouille devant la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 24 décembre 2015. (PHILIPPE WOJAZER / REUTERS)