Militaires français morts au Mali : leurs anciens camarades "encore sous le choc"

Lundi 2 décembre, un hommage national sera rendu aux Invalides, à Paris, aux 13 soldats français morts au Mali. Leurs anciens camarades restent encore sous le choc de ce drame.

FRANCE 2

Mardi 26 novembre, la France annonçait la mort de 13 de ses soldats dans une collision entre deux hélicoptères au Mali, en Afrique. France 2 a rencontré trois militaires qui seront aux Invalides, à Paris, lundi 2 décembre, pour l’hommage national qui sera rendu à ces soldats. À Gap, dans les Hautes-Alpes, les militaires du 4e régiment de chasseurs restent sous le choc.

"Je passe par tous les stades d'émotions"

Raphaël Hennique était le meilleur ami de l’une des victimes, Antoine Serre, mort à 22 ans. "Je pense que je passe par tous les stades d'émotions en ce moment, donc la tristesse, l'incompréhension, mais beaucoup de fierté pour mes quatre camarades", confie Raphaël Hennique, qui portera le cercueil de son meilleur ami avec un autre de ses camarades. Thibault Serna sera également du voyage. "C’est quelque chose d’important pour chacun d’entre nous. Je pense que c’est une chance de pouvoir le faire et en même temps, on est encore sous le choc."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un militaire français participant à l\'opération Barkhane, le 27 mars 2019 dans la région de Gourma (Mali).
Un militaire français participant à l'opération Barkhane, le 27 mars 2019 dans la région de Gourma (Mali). (DAPHNE BENOIT / AFP)