Lyon : un concert sous haute surveillance

Dès mardi 23 mai, la sécurité a été renforcée, notamment autour des concerts. À Lyon (Rhône), un public jeune et familial est venu voir Matt Pokora sur scène. Certains reconnaissent avoir hésité avant d'y aller.

Cette vidéo n'est plus disponible

À Lyon, mardi 23 mai, pendant que le concert bat son plein, à l'extérieur, la sécurité ne faiblit pas. Des militaires de l'opération Sentinelle patrouillent, arme à la main, devant les grilles. Un dispositif renforcé pour empêcher une éventuelle attaque terroriste. À la fin du concert, le public ressort rassuré par les moyens mis en oeuvre. "La sécurité était parfaite, on était tous contrôlés, fouillés, donc il n'y avait aucun souci par rapport à ça", témoigne une jeune spectatrice. L'attentat de Manchester (Angleterre) est dans toutes les têtes, notamment dans celle de M. Pokora.

"Une grosse pensée pour les étoiles qui nous ont quittées"

Sur scène, l'artiste a rendu hommage aux victimes. "Ce soir, j'ai une grosse pensée pour les étoiles qui nous ont quittées, et toutes ces petites lumières c'est pour leur envoyer un peu de notre lumière là-haut", a-t-il déclaré. Des mots qui ont réconforté son public familial très ému par l'attentat. Après deux heures de concert, les 5 500 spectateurs sont ressortis dans le calme. Militaires et policiers ont protégé le site jusqu'à l'évacuation complète du public.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dès mardi 23 mai, la sécurité a été renforcée notamment autour des concerts; À Lyon (Rhône), un public jeune, familial est venu voir Matt Pokora sur scène. Certains reconnaissent avoir hésité avant d\'y aller.
Dès mardi 23 mai, la sécurité a été renforcée notamment autour des concerts; À Lyon (Rhône), un public jeune, familial est venu voir Matt Pokora sur scène. Certains reconnaissent avoir hésité avant d'y aller. (FRANCE 2)