Le budget des armées augmentera de 1,7 milliard d'euros en 2019, selon Florence Parly

Ce budget atteindra 35,9 milliards d'euros l'année prochaine, a annoncé la ministre des Armées dans un entretien au "Parisien", publié vendredi. 

La ministre des Armées, Florence Parly, lors d\'une conférence de presse à Helsinki (Finlande), le 23 août 2018.  
La ministre des Armées, Florence Parly, lors d'une conférence de presse à Helsinki (Finlande), le 23 août 2018.   (VESA MOILANEN / LEHTIKUVA / AFP)

Le budget des armées va bientôt augmenter. Il sera de "35,9 milliards d'euros" en 2019, "soit 1,7 milliard de plus qu'en 2018", a annoncé la ministre des Armées, Florence Parly, dans un entretien au Parisien publié vendredi 21 septembre. 

"Cette année, ce sera la première fois que l'on démarre une nouvelle programmation sur des bases très saines", se réjouit la ministre, qui précise que la part des investissements dans ce budget s'élèvera à 19,5 milliards d'euros.

En 2025, "l'engagement pris par le président de la République de consacrer 2% du PIB à notre défense [contre 1,82% aujourd'hui] sera bien atteint", a promis Florence Parly. 

"Nous aurons un budget sincère"

La ministre assure également qu'il ne devrait pas y avoir de surcoût lié aux opérations extérieures et à Sentinelle. "Dans le budget 2019, la provision sera de 850 millions d'euros. Nous aurons un budget sincère", affirme-t-elle, tout en notant que "sous la précédente mandature, une provision notoirement insuffisante avait été inscrite en 2017". A l'époque, c'est l'actuel ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui était à sa place à la Défense.

La ministre a également annoncé la livraison de six drones armés en 2019, ainsi que l'arrivée, en octobre à Istres (Bouches-du-Rhône), du "premier avion ravitailleur de nouvelle génération, un Airbus A330", et de 89 véhicules blindés "Griffon" (nouvelle génération), en 2019.