"Gilets jaunes" : pourquoi le gouvernement fait preuve de fermeté

Le gouvernement a présenté lundi 7 janvier des mesures sécuritaires pour rétablir l'ordre. Jeff Wittenberg fait le point sur la situation mardi 8 janvier.

France 2

Le gouvernement est-il impuissant face aux "gilets jaunes" ? "Ce que le gouvernement ne peut pas changer manifestement c'est le climat social. Le mouvement des "gilets jaunes" a repris de la vigueur le week-end dernier et il est toujours soutenu dans l'opinion, si l'on en croit les enquêtes, et ce malgré les incidents", explique Jeff Wittenberg.

"La population demande des comptes" au pouvoir

"Mais l'ordre public c'est autre chose. À chaque fois que les forces de l'ordre sont débordées, à chaque fois qu'il y a de la violence, qu'il y a de la casse, ce sont bien sûr les violents et les casseurs qui sont coupables, mais c'est le pouvoir qui est jugé responsable. Et c'est au pouvoir que la population demande des comptes", précise le journaliste de France 2.

"Plus question donc désormais, c'est ce qu'on considère à l'Élysée et à Matignon, de perdre sur les deux tableaux. C'est pourquoi il y aura sans doute des protestations sur le durcissement annoncé hier soir par le Premier ministre, mais il serait étonnant qu'une majorité de Français viennent reprocher au gouvernement de faire preuve de fermeté face à ceux qui n'ont que pour seul mot d'ordre la violence", veut croire Jeff Wittenberg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l\'Intérieur, Christophe Castaner, arrivent à l\'Elysée, le 4 janvier 2019.
Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, arrivent à l'Elysée, le 4 janvier 2019. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)