En Chine, plus de 60 000 soldats chargés de planter une forêt de la taille de l'Autriche

Afin de lutter contre la pollution des grandes villes et l’expansion du désert de Gobi, 60 000 soldats chinois ont été affectés à une mission un peu spéciale.

Voir la vidéo

Planter une forêt de la taille de l'Autriche en un an. C'est le projet des autorités chinoises, alors que la déforestation détruit près de treize millions d'hectares dans le monde chaque année. Pour reboiser 84 000 kilomètres carrés en 2018, la Chine compte sur son armée : plus de 60 000 soldats de l'Armée populaire de libération ont été affectés à cette mission.

Les objectifs de cette "muraille verte" ne sont pas des moindres  : lutter contre la pollution de grandes villes comme Pékin, l’expansion du désert de Gobi qui entraîne la désertification de certaines régions et développer une économie plus durable.

Un projet qui s’inscrit dans la volonté de "construire une civilisation écologique"

Lors du dernier congrès du Parti communiste chinois, le 18 octobre dernier, le président de la République Populaire de Chine Xi Jinping avait fait part de sa volonté de "construire une civilisation écologique, ce qui est vital pour le développement de la nation chinoise." Et de préfigurer ce projet d’envergure : "Nous allons adopter une approche globale pour conserver nos montagnes, rivières, forêts, lacs et mettre en place les systèmes les plus ambitieux pour protéger l'environnement et développer un modèle de croissance et des modes de vie écologiques."

La Chine s'est donnée jusqu'en 2050 pour planter la plus grande forêt artificielle du monde. En cinq ans, l’Empire du milieu a planté 338 000 kilomètres carrés de forêts, l’équivalent de la surface de la Finlande.

En Chine, plus de 60 000 soldats chargés de planter une forêt de la taille de l\'Autriche
En Chine, plus de 60 000 soldats chargés de planter une forêt de la taille de l'Autriche (BRUT)