Crise des sous-marins : l'Australie dédommagera Naval Group à hauteur de 555 millions d'euros

Publié
Crise des sous-marins : l'Australie dédommagera Naval Group à hauteur de 555 millions d'euros
Article rédigé par
B.Delombre, A.Canestraro - France 3
France Télévisions

Un accord de compensation a été trouvé, samedi 11 juin, entre la France et l'Australie, à la suite de l'annulation en septembre dernier d'un contrat de 56 milliards d'euros qui portait sur la construction de sous-marins. L'Australie versera 555 millions d'euros à la France.

Après neuf mois de crise des sous-marins entre la France et l'Australie, un compromis a été trouvé, samedi 11 juin. L'Australie va débourser 555 millions d'euros pour dédommager l'entreprise française Naval Group et pour solder la rupture du contrat. En septembre 2021, l'Australie avait renié son engagement à acheter 12 sous-marins français. "Je considère qu'une rencontre avec le président Macron, en France, est absolument essentielle" a déclaré Anthony Albanese, Premier ministre australien, qui veut rétablir de bonnes relations avec l'Hexagone. 

Relations tendues 

Les 555 millions d'euros de compensation représentent moins d'un pour-cent du contrat initial qui s'élevait à 56 milliards d'euros. Cette somme devrait permettre à l'entreprise française de payer les premières dépenses engagées dans le projet. Les relations diplomatiques entre la France et l'Australie étaient tendues depuis cette rupture de contrat. Emmanuel Macron avait accusé l'ancien Premier ministre australien, Scott Morrison, de tromperie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.