Cet article date de plus de deux ans.

Christophe Castaner : le gouvernement sera "intraitable" face aux débordements des "gilets jaunes"

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Christophe Castaner : le gouvernement sera "intraitable" face aux débordements des "gilets jaunes"
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Au treizième jour de la mobilisation des "gilets jaunes", le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, est l'invité du 19/20 de France 3.

Alors qu'une nouvelle manifestation des "gilets jaunes" est prévue samedi 1er décembre sur les Champs-Élysées à Paris, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, est l'invité du 19/20. Le ministre indique qu'il n'a reçu, jeudi 29 novembre, aucune demande officielle de manifestation, "une situation très difficile" indique-t-il. "Nous avons décidé de fermer les Champs-Élysées à la circulation (...) mais d'ouvrir aux piétons qui souhaitent venir", des contrôles d'identité systématiques et des fouilles seront mis en place. "Nous savons, à l'heure où je vous parle, que l'ultra droite et l'ultra gauche, comme ça a été le cas la semaine dernière (...), se mobilisent pour venir une nouvelle fois casser", affirme Christophe Castaner.

"Nous sanctionnerons, nous interpellerons et nous livrerons à la justice"

65 000 hommes et femmes ont été mobilisés dans toute la France à la pointe des mobilisations. Le taux de blessés chez les forces de l'ordre est "phénoménal" rapporte le ministre. Face aux débordements, Christophe Castaner rappelle que le gouvernement sera "intraitable". "Nous aurons des forces d'interpellations sur le site et dès qu'il y aura des dégâts, des provocations, nous sanctionnerons, nous interpellerons et nous livrerons à la justice", conclut le ministre de l'Intérieur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.