Armes à feu : le nombre de licenciés en clubs de tirs a fortement augmenté en France

Publié
Armes à feu : le nombre de licenciés en clubs de tirs a fortement augmenté en France
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Le Goff, G. Messina G. Pidoux, Y.Sanchez, J.Cohen-Olivier - France 2
France Télévisions

Mercredi 1er juin, alors que les fusillades aux États-Unis questionnent sur le contrôle des armes, un mouvement pro-arme émerge en France, avec une augmentation de licenciés en club de tirs. 

Les clubs de tirs attirent de plus en plus de licenciés en France. Ils étaient 145 000 en 2011 et sont plus de 242 000, mercredi 1er juin. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette hausse. "Il y a le phénomène de crise d'Ukraine et puis quand il y a eu les attentats en 2015, où là on a eu une croissance de licenciés", explique Christophe Dinet, président du club de tir de la Ferté-Bernard (Sarthe).  

Des militants pro-armes sur les réseaux sociaux 

Près de Toulouse (Haute-Garonne), un étudiant de 22 ans s'est constitué un stock d'armes à feu en toute légalité. Licencié d'un club de tir et détenteur d'une autorisation par la préfecture, il peut posséder des armes de catégorie B et C. Il milite pour le port d'arme citoyen. "C'est aussi un objet qui, un jour, pourrait me sauver la vie", argumente-t-il. De plus en plus de militants pro-armes en France investissent les réseaux sociaux ces dernières années. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.