VIDEO. En France, un agriculteur se suicide tous les deux jours

C’est un fléau qui frappe de plein fouet le monde agricole. Les suicides des agriculteurs ne cessent d’augmenter un peu partout dans le monde. Focus. 

Voir la vidéo
BRUT

70 heures par semaine sans salaire

"On travaille 70 heures par semaine et puis il n’y a pas de salaire au bout, croyez-moi, c’est très dur à vivre". En France, tous les deux jours, un agriculteur se suicide. C’est 20 à 30 % de plus que le reste de la population. Mais pourquoi ? "Les choses ne s’améliorent pas donc les gens perdent le moral, n’ont plus de perspective", tente d’expliquer Dominique Bossong, directeur de la MSA Bourgogne. Le suicide représente ainsi la deuxième cause de décès chez les agriculteurs. 

Une situation globale

Le désarroi qui touche le monde agricole est loin d'impacter la France uniquement. Aux États-Unis, les suicides des travailleurs de la terre sont cinq fois plus élevés que la moyenne. Un taux élevé imputable à "la crise de la santé mentale [chez] les fermiers de l’Amérique rurale", selon Jennifer Fahy, de la direction de la communication de Farm Aid. 

En Inde, le constat est le même, morbide. Un paysan meurt toutes les 41 minutes et ça dure depuis 25 ans. Entre 1995 et 2005, ce sont 300 000 fermiers qui se sont tués. Comme en France, le surendettement semble être une des principales causes de cette situation. "Il y a deux mois, un autre fermier a sauté d’un toit et s’est tué". 

VIDEO. \"C’est très dur à vivre\"… Partout dans le monde, les suicides d’agriculteurs se multiplient
VIDEO. "C’est très dur à vivre"… Partout dans le monde, les suicides d’agriculteurs se multiplient (BRUT)