Vendanges : des ouvriers bulgares exploités dans le Rhône

Près de Lyon (Rhône), des centaines d'ouvriers viticoles bulgares étaient exploités et hébergés dans des conditions indignes. Trois personnes ont été mises en examen.

France 2

Les gendarmes se sont invités en pleines vendanges. Près de Lyon (Rhône), des ouvriers bulgares ont indiqué aux forces de l'ordre être privés en partie de leurs salaires et logés dans des conditions insalubres. Quatre personnes ont été interpellées. Selon 167 saisonniers, l'entreprise bulgare à l'origine de ces embauches aurait appliqué des retenues sur salaire abusives.

"On ne trouve personne"

À Morgon (Rhône), presque toute la main-d'œuvre est étrangère, faute de candidats français. "On ne trouve personne aujourd'hui pour venir faire des travaux manuels pendant quinze jours ou trois semaines", déplore Dominique Piron, viticulteur. L’agence bulgare paye directement les saisonniers et le loge dans un camping à 15 km des vignes. Dominique Piron estime qu'il n'était pas au courant de ces mauvaises pratiques : "On n'a jamais eu le moindre indice, aucune plainte. (...) Ce qui se passe ailleurs, peut-être qu'on ne sait pas tout'. Pour l'heure, aucun des quatre viticulteurs français n'est mis en cause.

Le JT
Les autres sujets du JT
(MICHEL GANGNE / AFP)