Val-d'Oise : témoignage d'une agricultrice en colère et en détresse

Mobilisation des agriculteurs attendue mercredi 27 novembre partout en France. C'est le symbole du désarroi d'une profession touchée par une chute drastique de ses revenus. Témoignage d'une productrice du Val-d'Oise.

France 2

Pascale Ferry connait chacune de ses 120 vaches. Depuis quinze ans, elle travaille sur l'exploitation familiale située à Haravilliers (Val-d'Oise) avec son père. Après de longues études, elle a choisi d'être agricultrice. Un métier qui pour elle a du sens. Mais elle ne comprend pas le discrédit jeté sur sa profession.

"Pas du tout des pollueurs"

"Je ne trouve pas logique de faire du nous des pollueurs. Ce n'est pas du tout le cas. On ne travaille pas comme des salopards. On fait très attention à ce qu'on fait. On respecte strictement une réglementation qui nous est imposée", témoigne Pascale Ferry. Mercredi 27 novembre, faute de temps, elle n'ira pas manifester. Sans perspective pour son exploitation, elle se demande aujourd'hui si elle pourra poursuivre son activité. Elle se donne encore deux ans de réflexion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pascale Ferry, agricultrice
Pascale Ferry, agricultrice (France 2)