Cet article date de plus de cinq ans.

Un Palestinien tué après une nouvelle attaque au couteau contre un garde-frontière israélien

Il s'agit du troisième incident de ce type en trois jours en Cisjordanie occupée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un graffiti sur le mur de séparation à Bethléem en Cisjordanie occupée. (MAMO ALESSIO / HEMIS.FR / AFP)

Un Palestinien a tenté, lundi 17 août, de poignarder un garde-frontière israélien à un checkpoint en Cisjordanie occupée avant d'être mortellement touché par des tirs israéliens. C'est le troisième incident du genre en trois jours en Cisjordanie. "Un agresseur palestinien a tenté de poignarder un garde-frontière et un autre garde-frontière a répliqué en tirant. L'assaillant a été déclaré mort sur-le-champ", a détaillé une porte-parole de la police.

Le corps du Palestinien, dont l'identité reste inconnue pour le moment, gisait au sol recouvert d'une couverture bleue, avant qu'une ambulance de l'armée ne l'emporte pour le remettre aux Palestiniens. Le Croissant-Rouge palestinien a confirmé le décès et indiqué que son ambulance avait été empêchée d'approcher de la zone, bouclée par l'armée.

Trois attaques en trois jours

Dimanche, un Palestinien a été tué par l'armée israélienne après avoir légèrement blessé un soldat avec un couteau. Quelques heures auparavant, un autre avait été blessé par des tirs de l'armée alors qu'il attaquait un soldat à coups de couteau.

Les attaques contre des soldats, des colons et des civils israéliens par des Palestiniens, isolés et souvent munis d'un couteau, se sont multipliées ces derniers mois à travers la Cisjordanie et à Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël. Depuis le début de l'année, les soldats de Tsahal ont tué une vingtaine de Palestiniens en Cisjordanie occupée lors d'attaques ou de manifestations anti-israéliennes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.